Que d'espoir !
de Hanokh Levin
Andromaque
de Racine
La Nuit des Rois
de William Shakespeare
Arlequin, serviteur de deux maîtres
de Carlo Goldoni
Trois Sœurs
d'Anton Tchekhov
Café frappé
Textes et mise en scène de Gérard Chabanier
Un Platonov
d'Anton Tchekhov

Dire, faire entendre le verbe dans sa singularité, se plonger plus que jamais au plus près du texte et de ses mystères.

Questionner le rapport du théâtre au public aujourd’hui.

Bannir le consumérisme et redonner du sens au plaisir et au partage artistique.

Mettre en résonance les grands textes du répertoire et la création contemporaine.

Cultiver l'esprit, interroger le style. Il est judicieux de jouer Gaudé à la lumière d'Eschyle, Bond à celle de Shakespeare ou Levin à celle de Tchekhov.

Placer l'acteur au centre du théâtre comme principal lien avec le public. 

Voilà les lignes fortes de notre questionnement théâtral.

 

La compagnie est une troupe. Cette notion est prépondérante dans l'élaboration de notre travail. La plupart des comédiens de la compagnie ont participé à tous spectacles.

Pour la saison 2015/16,

nous vos proposons en tournée deux projets singuliers, Andromaque et Derniers remords avant l’oubli et une création qui verra le jour au théâtre de l’Epée de Bois à Paris, Occident de Rémy de Vos

 Les tournées

 Si lointain, si proche...

Andromaque de Jean Racine et Derniers remords avant l’oubli de Jean-Luc Lagarce dans des mises en scène de Serge Lipszyc .

 Deux écritures qui font raisonner la langue dans ce qu’elle peut avoir de plus ciselée pour Jean Racine et dans une fausse pauvreté langagière qui nous dépeint avec acuité pour ce qui concerne Jean-Luc Lagarce.

Dans ces mises en scène,

 Il n’y a pas de musique autre que celle des mots (maux)  et du silence,

L’image, volontairement absente met le spectateur en état d’écoute absolu et la force des textes sollicite son imaginaire au plus haut point.

Il y a des textes et des acteurs qui évoluent sur le fil au plus près des spectateurs.

Il y a des spectateurs qui écoutent et rêvent les mots.  

J’aime à citer la réflexion de Roland Barthes au sujet de Racine

Je ne sais s'il est possible de jouer Racine aujourd'hui. Peut-être, sur scène, ce théâtre est-il aux trois quarts mort. Mais si l'on essaye, il faut aller jusqu'au bout. (...) Comme pour le théâtre antique, ce théâtre nous concerne bien plus et bien mieux par son étrangeté que par sa familiarité : son rapport à nous, c'est la distance. Si nous voulons garder Racine, éloignons-le.

 

Roland Barthes (sur Racine)

 

Ces propositions ont reçu un accueil très fort à leurs créations.

 

Les parti-pris de mise en scène sont signés et assumés.

Ils suscitent le débat, le questionnement.

Quoi de plus beau au théâtre que d’échapper à la norme.

 

La création

 Occident de Rémy de Vos , mise en scène de serge Lipszyc

 

Avec Lionel Muzin et Juliane Corre .

Un tête à tête au scalpel entre mari et femme en pleine dérive fascisante. Une langue qui se réduit à sa portion minimal, drôle et terrifiante.

Occident est une pièce noire. Elle met en scène un couple monstrueux et comique. Il et Elle ne tiennent plus que par un jeu (de mots), une danse (de mort), un rituel (intime) qui les font se tenir encore l’un en face de l’autre. L’extrémisme dont il est question est une donnée du jeu. C’est aussi une réalité sociale facilement vérifiable. Rémy de Vos

 

Ce projet s’accompagne d’une petite forme destinée à être donnée en collèges et lycée ,Matin Brun de Franck Pavloff. Un conte initiatique sur la peste brune qui rôde.

Pour que la proposition soit complète, nous attachons une attention particulière au public, sans qui le théâtre n’existerait pas.

Enrichis d’une expérience très solide dans le domaine de la formation et de la transmission tant au sein de la compagnie du matamore qu’avec l’Aria et Robin Renucci que nous avons accompagné pendant 17 ans , nous proposons pendant  nos tournées des  stages de pratique théâtrale destinés aux spectateurs.

Que ce soit autour d’un travail sur la langue classique et la maîtrise de l’alexandrin ou autour de cette langue « lagarcienne » ou la recherche du mot du juste est élevé en principe d’écriture et sur le théâtre de Rémy De Vos

Ces interventions se construisent avec les lieux de diffusion et concernent tous les publics.

En espérant que ces quelques lignes auront suscité la curiosité et l’envie d’en savoir davantage.

 

  

Les spectacles s'inscrivent dans un répertoire qui reste disponible sur plusieurs saisons.

1986 / 2016

2099 représentations

  • Occident - Rémy De Vos ( 40 représentations en cours)
  • Andromaque - Racine ( 20 représentations en cours )
  • La nuit des rois - Shakespeare (31 représentations en cours)
  • Café frappé - Chabanier ( 18 représentations en cours)
  • Derniers remords avant l'oubli - Lagarce (57 représentations en cours)
  • Que d'espoir - Levin (27 représentations en cours)
  • Trois soeurs - Tchekhov (20 représentations - en cours)
  • Une laborieuse entreprise - Levin (12 représentations - en cours)
  • Un platonov - Tchekhov (40 représentations - en cours)
  • Cabaret louf - Chabanier (10 représentations)
  • Assiégées - Sénèque/Alexeievitch /Hatzfeld (22 représentations)
  • Samoubitsa ( le suicidé ) Erdman (80 représentations)
  • Le misanthrope - Molière (160 représentations en cours)
  • Ivanov - Tchekhov (33 représentations)
  • Le mariage de Figaro - Beaumarchais (55 représentations)
  • Lever de rideau - Gleizes (25 représentations)
  • Gibier de potence / Dormez, je le veux - Feydeau (10 représentations)
  • Farces - Molière (10 représentations)
  • Macbeth - Shakespeare (35 représentations)
  • Un chapeau de paille d'Italie - Labiche (80 représentations)
  • Le Menteur - Corneille (25 représentations)
  • Le dernier repas - Fayt (40 représentations)
  • York (Henri VI / Richard III) - Shakespeare (40 représentations)
  • Clitandre - Corneille (15 représentations)
  • Le songe d'une nuit d'été -Shakespeare (150 représentations)
  • Les folies amoureuses - Regnard (10 représentations)
  • Peines d'amour perdues - Shakespeare (45 représentations)
  • Beaucoup de bruit pour rien - Shakespeare (45 représentations)
  • Arlequin, serviteur de deux maîtres - Goldoni (670 représentations en cours)
  • L'étrange ouvrage des cieux - Clair (45 représentations)
  • Amok - Zweig (10 représentations)
  • Le menteur - Corneille (45 représentations)
  • L'ours / Les méfaits du tabac - Tchekhov (20 représentations)
  • Les jumeaux vénitiens - Goldoni ( 45 représentations )
  • La poursuite amoureuse - Gleizes (100 représentations)

 

La compagnie du matamore a été soutenue par le Ministère de la Culture Drac Ile-de-France, a bénéficie à maintes reprises  de l'aide du Conseil Général des Yvelines et reçoit le soutien du Conseil Régional d'Ile-de-France dans le cadre du dispositif d'aide à la permanence artistique.

Elle a été en résidence au théâtre du Vésinet, au théâtre conventionné d'Auxerre et à la Barbacane, scène conventionnée de Beynes (78) .

Elle a été partenaire des Tréteaux de France, Centre Dramatique National.

© 2014 Cie du MATAMORE

Rejoignez la Compagnie du Matamore sur Facebook