Que d'espoir !
de Hanokh Levin
Andromaque
de Racine
La Nuit des Rois
de William Shakespeare
Arlequin, serviteur de deux maîtres
de Carlo Goldoni
Trois Sœurs
d'Anton Tchekhov
Café frappé
Textes et mise en scène de Gérard Chabanier
Un Platonov
d'Anton Tchekhov

Les spectacles

SAUVAGE

 

Anton Tchekhov

Mise en scène, adaptation : Serge Lipszyc

Avec : 

Amélie Belohradsky, Olivier Fuchs, Geoffrey Goudeau, Bruno Journée, Jerome Lang, Pauline Leurent, Serge Lipszyc, Isabelle Ruiz, Yann Siptrott, Sophie Thomann,

Patrice Verdeil

 

Musiques : Olivier Fuchs, Yann Siptrott

Lumières : Râ et Morphée

 

 

 

 LIEN CROWFUNDING

 

https://www.helloasso.com/associations/la-compagnie-du-matamore/collectes/sauvage

 

LIEN BILLETERIE 

 

https://www.helloasso.com/associations/la-compagnie-du-matamore/evenements/sauvage-tchekhov

 

 

Les forêts, il y en a de moins en moins,
les rivières tarissent, le gibier a disparu,
le climat est détraqué, et, chaque jour,
la terre devient plus pauvre et laide.
 
Anton Tchekhov

 

Ce projet , c'est l'an 1 d'un nouvel élan. Né de la rencontre de Yann Siptrott et Serge Lipszyc, autour de l'envie partagée de faire du théâtre autrement : de la production à la rencontre avec le public. Se retrouver, ensemble, au plus près des spectateurs dans cet espace magique en pleine forêt vosgienne, le Guensthal, (la vallée de la Faveur) chez les Siptrott's. Cette aventure a pour vocation de s'inscrire dans le temps.

 

Créer "Sauvage" dans ce lieu et cet esprit est fondateur pour nous.

 

Petite note

 

J’ai eu la chance de mettre en scène et jouer Oncle Vania. J’ai dirigé des ateliers de réalisation sur L’Homme des bois. Ma conviction est faite. Sauvage, c'est le titre que je donne à mon adaptation, est une prodigieuse partition. Elle recèle comme Platonov tous les ingrédients du génie Tchékhovien. 

Il faut l’entendre et la partager. 

Pour jouer Tchekhov, il faut une équipe. La genèse de notre aventure porte en elle tous ces espoirs. C’est en travaillant en stage autour de ces oeuvres que l’équipe s’est formée. Le désir d’oeuvrer ensemble, la nécessité de faire entendre aujourd’hui cette parole pleine d’humanité, de lucidité et d’espoir, voilà ce qui nous a décidé à nous lancer dans ce projet audacieux. La beauté du lieu, planté au coeur de la forêt, comme un appel…

 

« C’est ici le lieu des prodiges. On voit roder l’homme des bois et la sirène est dans les branches… »  Pouchkine cité par l’un des personnages de la pièce…

 

L’écriture tchekhovienne nous a happé. Serge Lipszyc , metteur en scène

 

Ce projet collectif est porté par la compagnie du Matamore, la compagnie Caillasse et le Théâtre Tout Terrain.

 

Sauvage, c'est une pièce qui questionne le vivre ensemble,

le rapport de l’homme à la nature, qui parle d’écologie très concrètement.

 

Sauvage, une pièce qui parle de nous dans notre rapport aux éléments, au climat . 

 

Une pièce qui parle de la difficulté d’aimer, de la difficulté à dire, à exprimer. 

 

Une pièce où l’on rit, on pleure, on se déchire, on boit ,on chante, on meurt, on vit.

 

Sauvage, c'est Tchekhov, notre contemporain !

 

Sauvage s'est imposé à nous comme une évidence, celui de bâtir autour d’un rêve artistique, une aventure humaine. 

 

Réinventer une fabrication plutôt qu’une production. Cela veut dire, penser le projet dans sa globalité, et à qui nous souhaitons le partager et l'adresser.

 

Penser au public, lui donner le plaisir de voyager dans l’intimité du processus créatif.

Pour cela, nous souhaitons proposer des journées de théâtre lors de la création. Le public sera invité à participer à une journée complète  au théâtre avec la possibilité de pratiquer  (atelier de jeu, de lecture dans la forêt, sensibilisation à l’univers de l’auteur, rencontre avec l’équipe artistique…) 

 

Le spectacle naitra au coeur de la forêt. Il poursuivra sa route en extérieur mais une version en salle sera aussi disponible . Elle sera donnée dans une configuration scénique particulière. Nous jouerons au plus proche des spect-acteurs, en partageant repas et boissons.

 

Où ?

 

Le Guensthal et les Siptrott's

 

Le Guensthal est un lieu dit des Vosges du Grand Nord habité par Hugues et France Siptrott, deux plasticien-sculpteurs-peintres-écrivains-iconoclastes. 

 

Ce lieu à été déposé comme une œuvre évolutive en 1984, c'est à dire que toute action participe à une vision artistique et esthétique des 16 hectares que constitue l'entité.

 

Des expositions y ont été faites, de "Source et courant", à "Sarajevo mon amour" et des œuvres y sont exposées en permanence, en et hors les murs.  

 

On y croisera, au détour d'une vigne, un sanglier en bronze bondissant ou les originaux des 'Hommes de la cité" groupe d’ algonquins modernes installés sur le parvis de la Défense, mais aussi le Saint-Corbinien de la cathédrale d’ Evry. 

Des nageuses élancées attendent le top départ pour un 100 mètres nage libre, ce sont les modèles de la fontaine de Scylla du Palais des Congrès à Strasbourg.

Tout est peuplé de sculptures, d'installations durables ou éphémères, d'animaux réels côtoyant leurs doubles de terre. Un endroit de nature culture bien avant l'heure.

 

C'est dans ce cadre que Yann Siptrott, comédien-chanteur baroque et hors cadre a initié des projets autour du théâtre et de la musique depuis 2003.

 

"Le conte d'hiver" de Shakespeare, dans un principe pièce forestière et déambulatoire, mais aussi des concerts de Yan caillasse, "Un chien de ma chienne", (Remuer) Ciel&terre, "Sister Twister", concert entre musique électro et pamphlet, et tout récemment, "Back in the woods", show rock et chtonien construit autour du mythe de l'homme sauvage.

Nous y avons joué Bérénice de Racine mise en scène par Olivier Chapelet, au flambeau et sanglier à la broche en sus.

Des résidences d'écriture ou autour de la création de spectacles seront régulièrement proposées en toutes saisons.

 

Le Guensthal, c'est un lieu propice aux tentatives originales et aux visions au long-cours. 

«Ici c'est le lieu des esprits, on voit rôder le Sauvage, et la sirène se dissimule dans les branches.»

 

 

 QUAND ?

Les 21, 22, 28, 29 juin à 19h 

et les dimanches 23 et 30 juin à 18h 

Prix unique 28 euros

Soirée avec spectacle et assiette sauvage inclus , apéro offert

 

Covoiturage possible (voir page Facebook)

 

 

 

En nous soutenant vous nous aidez à  payer une partie des frais de la résidence de création pour 11 comédiens. 

 

- Repas, hébergement, frais de transport , décors
Colmar ( 15 jours de répétition à la Comédie de l'Est ) Strasbourg (1 semaine de répétition à la Fabrique de Théâtre)  / Guensthal ( sur site pendant les 15 derniers jours de répétition ) : 5000 euros
- Renforcer le budget scénographie et costumes:  2000 euros 
- Financer une partie des salaires de répétition:  8 000 euros 

 

 

OCCIDENT

DE RÉMI DE VOS

Mise en scène Serge Lipszyc

Avec Lionel Muzin et Juliane Corre

Création 2015 : 57 représentations programmées .

 OCCIDENT BANDE ANNONCE

Du 2 février au 17 mars 2017 les jeudis et vendredis à 19 h 30. Théâtre de la croisée des chemins 75015

14 représentations 

les 12 et 13 janvier au Centre Culturel Le point du jour. Paris 75016 2 représentations 

Le 5 novembre 2016 à l'auditorium de Pigna (Corse) 1 représentation

Du 7 au 30 juillet 2016 au festival d'Avignon au théâtre des Barriques 23 représentations 

Le 9 mars 2106 au théâtre du Vésinet 1 représentation

Janvier 2016 au lycée de la Queue en Yvelines 1 représentation

Création du 1 au 18 octobre 2015 au théâtre de l'Epée de Bois - Cartoucherie de Vincennes 15 représentations

Extraits de presse 
Serge Lipszyc réalise une mise en scène à la fois vertigineuse dans cette chorégraphie de vie conjugale balayée par le jeu de deux comédiens hors norme et subtile avec son approche personnelle de ce théâtre de terrain intimiste et bouleversant. Philippe Delhumeau la théâtrothéque 
L'interprétation de l'homme à la dérive par Lionel Muzin est remarquable toutcomme celle de Julianne Corre en femme endurante, marathonnienne doublée d'un toréador qui, le moment venu, sait porter l'estocade qui constituera, peut-être, un salvateur électro-choc.
MMWWW.FROGGYDELIGHT.COM 

Une pièce terrifiante et drôle

L'histoire: Un couple, la femme attend. Le mari rentre, éméché comme chaque soir. Scènes de vie conjugale ou plutôt variation sur l'absence de paroles, d'échanges, insultes ritualisées et lente et inexorable descente aux frontières du néant. Comme un dérapage vertigineux vers le fascisme quotidien.

D'après des textes de Sénèque, Alexéievitch, Hatzfeld, ...

Mise en scène, Serge Lipszyc

 

 

Nous sommes tous des Assiégé(e)s

Des voix qui émergent du noir, des visages légèrement surlignés par des rais de lumière. Une oppressante quadriphonie sans autre effet que le verbe. Et ce verbe qui dit l'horreur de la guerre, la cruauté des bourreaux puis leur repentance, la souffrance des innocents.

Des écrits de Sénèque (qui rythment comme une mélopée ce collage de textes) aux témoignages de survivants Tutsi, la barbarie sans fin et sans cause nous encercle dans une scénographie bien loin des schémas traditionnels.

 d'Anton Tchekhov

 

Serge Lipszyc propose une randonnée en « Tchekhovie » autour des deux œuvres emblématiques : Un Platonov et Trois sœurs, avec une même équipe artistique. Ce diptyque tend un arc entre une pièce de jeunesse, Un Platonov d’un côté créé en mars 2007 au Théâtre – Scène conventionnée d’Auxerre, et l’aboutissement d’une recherche, une forme aboutie, Trois sœurs de l’autre. La scénographie ingénieuse et légère permet rapidement de passer d’une pièce à l’autre. Serge Lipszyc nous entraîne dans un voyage ou plutôt une traversée initiatique de l’œuvre du plus grand dramaturge contemporain

 

 de Hanokh Levin

 

Texte français
Laurence Sendrowicz
"Les textes du spectacle sont publiés aux éditions Théâtrales".

Mise en scène de Serge Lipszyc

Scénographie Sandrine Lamblin
Costumes Anne Rabaron
Lumières Jean louis Martineau
Composition musicale Stéphane Moucha

 

Avec Juliane Corre, Catherine Ferri, Valérie Durin, Elsa Rosenknop, Gérard Chabanier, Stéphane Gallet, Bruno Cadillon, Henri Payet , Sylvain Méallet

 

 

 de Jean-Luc Lagarce

 

 

DERNIERS REMORDS AVANT L'OUBLI / LE FILM  !!!!!

http://fr.ulule.com/derniers-remords/

 

Une pièce drôle, une écriture ciselée et un thème universel

L’histoire : Un dimanche à la campagne, au milieu des années 80, dans une maison où trois des personnages ont vécu quinze ans plus tôt une histoire d'amour. Puis, ils se sont séparés. Pierre vit toujours en solitaire dans cette maison. Hélène et Paul se sont mariés séparément, ailleurs. Ce jour-là, ils reviennent, avec conjoints embarrassés et enfant insolente, pour débattre de la vente de la maison, naguère achetée en commun et qui a pris de la valeur, car ils ont besoin d'argent. Mais sont-ils seulement venus pour cela ? Il y a dans les placards des cadavres sentimentaux, des idéaux morts, des secrets, et des remords…

La Nuit des Rois - Compagnie du Matamore - affiche

 

de William Shakespeare

 

Création à la Barbacane

Scène conventionnée de Beynes en janvier 2013.

Théatre du Vésinet

19 janvier 2013

Cie - du Matamore - Andromaque

De Racine
Mise en scène de Serge Lipszyc

 

Troie.

Les grecs, vainqueurs se partagent le butin. Pyrrhus, fils d’Achille rentre chez lui emportant prisonnière Andromaque, veuve d’Hector et son jeune fils Astyanax... Hermione l’attend. Oreste survient. Le quatuor fatal est réuni. Le destin est en marche, inéxorable...

 

Cie du Matamore - ArlequinDe Carlo Goldoni

 

Plus de 800 représentations à Paris, en province et à l’Etranger (Afrique de l’ouest, Afrique centrale, Italie...)

 

de Molière

 

Mise en scène - Serge Lipszyc

Scénographie - Sandrine Lamblin

Costumes - Anne Rabaron

Lumières - Jean-Louis Martineau