Que d'espoir !
de Hanokh Levin
Andromaque
de Racine
La Nuit des Rois
de William Shakespeare
Arlequin, serviteur de deux maîtres
de Carlo Goldoni
Trois Sœurs
d'Anton Tchekhov
Café frappé
Textes et mise en scène de Gérard Chabanier
Un Platonov
d'Anton Tchekhov

Voilà un spectacle qui se lit presque sur les lèvres. Il n’y a pas d’autres paysages sur scène que ceux créés par les mots eux-mêmes, proférés par des arbres  aux visages humains. Serge LIPSZYC signe une belle capture de Racine, saisissante, servie par des comédiens  inspirés, capables d’émouvoir nos propres terriers où se niche un certain Racine plus présent que jamais.

 

Evelyne Trân

Lemonde.fr


 

 

De ce drame, éclate la vérité artistique, laquelle se construit avec bon sens, peu de matière, la simplicité de l’action et l’intrigue subtilement développée. A l’élégance de la scénographie épurée de Sandrine Lamblin, la création lumières de Jean-Louis Martineau rentre en exposition avec le dépouillement du plateau et étoffe les rapports confus et distants entre les personnages. Acteurs et lumières fondent leurs énergies respectives, l’acteur y trouve refuge et la lumière dessine les contours d’un dénouement à venir. La fiction suppléée la narration, l’imagination filtre la réalité. Jouer Racine s’avère possible, Serge Lipszyc convainc avec la mise en scène, in situ, accompagné de Sylvain Méallet, Julien Leonelli, Lionel Muzin, Valérie Durin, Juliane Corre, Nelly Morgenstern, Isabelle Gouzou.

Philippe Delhumeau

La théatrothéque

 

 

© 2014 Cie du MATAMORE

Rejoignez la Compagnie du Matamore sur Facebook