Que d'espoir !
de Hanokh Levin
Andromaque
de Racine
La Nuit des Rois
de William Shakespeare
Arlequin, serviteur de deux maîtres
de Carlo Goldoni
Trois Sœurs
d'Anton Tchekhov
Café frappé
Textes et mise en scène de Gérard Chabanier
Un Platonov
d'Anton Tchekhov

La remarquable comédie de Molière montée et jouée avec maestria par Serge Lipszyc avec une troupe pleine d'allant.

Nathalie Simon

Le figaro

 

 


 

Le Misanthrope de Serge Lipszyc, un joyau du répertoire classique est ici magnifié par une mise en scène brillante et fluide et par la qualité de l'interprétation des acteurs.

Philippe Delhumeau

Kourand’art


 

Si vous souhaitez un peu de galon à vos effets de manches, chers spectateurs, pour converser, gloser, rire en alexandrins, allez donc assister à cette représentation puriste du Misanthrope, dans son joli écrin du Théâtre du Ranelagh !

Evelyne Trân

lemonde.fr


 

La Compagnie du Matamore, sous la direction de Serge Lipszyc, offre un spectacle de belle facture monté et interprété dans un grand souci de fidélité au texte de Molière. Non une fidélité servile dans un tout aussi impossible que vain souci de reconstitution mais une fidélité éclairée qui donne à entendre un texte intrinsèquement résolument intemporel qui traite du rapport à l'amour et au monde. Les comédiens ne sont pas, pour la plupart, des jouvenceaux, leur maturité donne de fait une densité aux personnages qui ne sont plus dans la posture de la jeunesse ce qui apporte la gravité de la comédie humaine qu'est la vie à cette tragi-comédie sociale dans laquelle la frontière est ténue entre l'urbanité et l'hypocrisie, la critique et le dénigrement, la déférence et la dérision.

MM.Froogy

Delight


 

Le misanthrope dans son écrin, porté par Valerie Durin, Serge Lipszyc et toute la troupe.

E.L.M.

Le parisien


 

Une drôle de comédie, féroce et désenchantée, empreinte de mélancolie. La compagnie du Matamore offre une interprétation sans faille au texte, où transparait le plaisir de la langue et du jeu moliéresque si riche. Un misanthrope très recommandable.

Agnès Santi

 La terrasse


 

Serge Lipszyc donne aux personnages une force qui rend le texte d’une grande actualité. Les comédiens sont éclatants. La scène finale superbe

Lise de Rocquigny

 Pariscope


 

Serge Lipszyc également metteur en scène de la pièce campe un misanthrope atrabilaire, certes, mais surtout tendu à l’extrême, aride et peu enclin à extérioriser son désarroi et sa fureur, à les faire frémir au biais d’une gestuelle fébrile ou de mines affolées. Ce misanthrope, plus qu’un autre s’éloigne des autres. S’en isole alors même qu’il les frôle. Bravo à tous les comédiens avec une mention à Valérie Durin qui par un jeu savant et piquant assume sa frivole cruauté avec une grâce insolente, voire de la sérénité.

Aude Brédy

L’humanité

 

Compagnie du Matamore - Le misanthrope - Valérie Durin - Serge Lipzyk

© 2014 Cie du MATAMORE

Rejoignez la Compagnie du Matamore sur Facebook